GuideQuelle bière est la moins calorique ?

Avant de répondre à cette question et nommer une bière championne du régime, il convient d’abord de jeter un regard diététique sur cette boisson souvent décriée à tort. Oubliez pour commencer le mythe du ventre à bière. En effet, la légende voudrait que la levure fasse gonfler le ventre, il n’en est rien !

Pour dégrossir le sujet (sans jeu de mot), commençons par fournir des éléments précis sur les calories contenues dans une bière, plutôt que de donner une moyenne.

D’où viennent les calories ?

L’alcool pur contient 7 calories par gramme et apporte la majorité des calories de cette boisson, le reste étant apporté par les sucres résiduels. Vous comprendrez donc que plus une bière est forte plus elle est calorique, idem pour les sucres résiduels.

Une bière légère en alcool et pauvre en sucres résiduels est donc une candidate parfaite pour le titre de bière la moins calorique.

Les vins et alcools forts sont souvent bien plus caloriques que la bière. De plus, son effervescence donne plus rapidement une impression de satiété. A titre de comparaison, un verre de lait contient autant de calories que la plupart des bières. Finalement, quand vous dégustez une bière, sachez que les calories se trouvent autour de votre verre : noix de cajou, chips ou saucisson sont dans une autre dimension en ce qui concerne les calories.

 

Rappel des ingrédients

Pour rappel, une bière est composée de 4 ingrédients :

  • De l’eau
  • Du malt
  • Du houblon
  • De la levure

Parmi ces 4 ingrédients, un seul nous intéresse du point de vue des calories, il s’agit du malt. En effet, c’est lui qui va apporter les sucres nécessaires à la fabrication de la bière (certaines recettes font appel, en plus du sucre contenu dans le malt, à des sucres ajoutés). Que ce sucre soit transformé en alcool via la fermentation ou qu’il reste dans le produit final, il apportera des calories. Plus la quantité de malt utilisé est importante, plus la bière sera calorique !

ingrédients de la bière
Principaux ingrédients qui composent une bière

Et la levure dans tout ça ?

On vous voit venir… vous vous posez certainement la question : mais ce n’est pas la levure qui génère le « bide » à bière ?

Sachez que la levure de bière ne fait pas grossir. En effet, cet ingrédient essentiel pour la fermentation ne stockera pas les graisses. En revanche, il est vrai que la levure pourra faire gonfler votre ventre et générer des gaz, bien que cela ne soit pas systématique ! Cela est du au phénomène de fermentation.

Enfin, notons que la levure de bière est riche en vitamine B, bénéfique pour vos cheveux, puisqu’elle renforce la fibre capillaire, ainsi que vos ongles.

Des bienfaits insoupçonnés

En plus d’être plutôt peu calorique, la bière apporte beaucoup de bienfaits parfois insoupçonnés. Elle est en premier lieu très nutritive : elle vous offre des vitamines, des minéraux, des fibres, des protéines et des sucres. Hermann Brenner montre même dans la revue Epidemiology de juillet 2001 que la bière a un effet bénéfique sur l’estomac et les intestins en favorisant des micro-organismes qui stimulent la production d’hormones gastrique. Par ailleurs, l’éthanol réduit le risque de blocage des vaisseaux sanguins comme l’a montré la docteure Margo A. Denke dans une étude publiée en 2001. Cette étude montre qu’une consommation modérée (entre une et trois bières par jour) réduit le risque de maladie artérielles de 30 à 40 %. Pour finir, plusieurs composés du houblon diminuent  les probabilités de développer des maladies cardio-vasculaires.

Comment identifier une bière peu calorique ?

Après avoir dressé cette liste non exhaustive des bienfaits de la bière, il est temps de désigner les bières les moins caloriques. Lorsque vous avez accès à la densité finale (DF), comme c’est de plus en plus le cas, choisissez la plus basse possible (entre 1.000 et 1.010). Cela signifie que les sucres résiduels sont absents ou très peu présents dans le produit fini. Vous devez dans le même temps veiller à ce que le taux d’alcool soit le plus faible possible puisque l’alcool apporte des calories. Les lagers sèches, les saisons peu alcoolisées, certaines bières acides entrent souvent dans cette catégorie.

Barnabé Stroeymeyt

Co-fondateur de la Brasserie 90 et brasseur en chef (et passionné comme jamais !)

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible pour les autres visiteurs. Les infos nécessaires sont indiquées par *

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour vers la boutique