GuideLes différences entre West Coast IPA et East Coast IPA

Dans cet article, focus sur deux styles d’IPA qui dessinent l’univers des craft beers depuis plusieurs années : la West Coast IPA et l’East Coast IPA.

 

Un peu d’histoire

Le brassage de la bière est étroitement lié à l’histoire de l’homme. Le développement des civilisations s’est accompagné d’une sophistication des techniques de brassage. Des fermentations ouvertes accidentelles de l’ancienne Mésopotamie aux pratiques de brassage régimentées des moines belges, en passant par l’ère moderne industrialisée et assistée par ordinateur, la bière reflète nos besoins et nos capacités en tant que peuple.

Le style de bière connu sous le nom d’India Pale Ale, ou IPA en abrégé, a une histoire et une origine distinctes. La légende veut que, lorsque l’Empire britannique s’est étendu en Inde, il a constaté que le climat ne se prêtait pas au brassage des bières traditionnelles du pays. Afin de préserver la saveur de la bière pendant le long voyage de plusieurs mois entre l’Angleterre et l’Inde, la bière a été traitée avec une abondance de houblon, bien plus que ne le permettait la recette habituelle. Cette nouvelle ale amère a connu un grand succès et, par la suite, la bière telle qu’on la connait est devenue plus légère et plus facile à boire tout en conservant son punch houblonné.

 

Qu’est-ce qu’une West Coast IPA ?

Lorsque la scène de la bière artisanale américaine a explosé dans les années 1980 et 1990, cette nouvelle vague de brasseries a cherché à redéfinir les styles européens traditionnels, dont l’IPA. Au fil du temps, les IPA américaines ont évolué vers leurs propres sous-groupes. L’un des styles d’IPA les plus populaires de ces dernières années est la West Coast IPA qui caractérise notamment notre San Andreas.

Bière San Andreas Shop
San Andreas, la recette West Coast IPA de la Brasserie 90.

 

Quel est le profil de la West Coast IPA ?

🍊 Les West Coast IPA se distinguent par leurs arômes résineux, floraux et d’agrumes, notamment de pamplemousse qui est l’arôme fruité caractéristique de ce style. La base de malt est relativement douce, ce qui permet à ces notes fruitées d’avoir la priorité et de s’étendre de l’odeur à la saveur. C’est un style très bien équilibré, qui dans le même va chercher à sublimer l’amertume offerte par le houblon. La sensation en bouche est légère à modérée avec une note finale vive et sèche.

🌿 Les houblons utilisés sont caractéristiques de la côte ouest des Etats-Unis, à savoir : Cascade, Chinook, Simcoe, Citra…

 

Les brasseries majeures

Comme son nom l’indique, la recette de la West Coast IPA sollicite des houblons issus de la côte Pacifique des Etats-Unis. Ainsi, parmi les brasseries qui ont joué un rôle majeur dans la démocratisation de ce style, nous pouvons citer :

Bien que toutes ces bières soient en fait brassées sur la côte ouest des Etats-Unis, il n’est évidemment pas nécessaire qu’une brasserie soit située dans l’Etat de Washington, en Oregon ou en Californie pour produire une West Coast IPA. Nous en sommes la preuve vivante ! Même si les Ardennes peuvent presque être considérées comme la côte ouest de l’Europe. 👀

meme west coast
Westside in this motherfucker right here

 

West Coast vs. East Coast… this is what I’m talking about !

La rivalité entre la côte ouest et la côte est des US va au-delà de la météo, du sport et de 2pac et Biggie. Le débat a également lieu sur la scène de la bière où les West Coast IPA et les East Coast IPA se disputent l’attention des amateurs de bière. Et si une brasserie n’a pas besoin de se trouver sur une côte spécifique pour brasser ce style de bière, ces styles d’IPA homonyme de chaque côte ont bien des saveurs et un processus de brassage différents.

 

Qu’est-ce qu’une East Coast IPA ?

L’East Coast IPA est un peu plus complexe que son homologue de la côte ouest. Alors que les styles de West Coast IPA accentuent le houblon, les East Coast IPA recherchent des saveurs complexes qui proviennent de chaque ingrédient de la bière, en particulier le malt. Cela ne veut pas dire que les East Coast IPA ne sont pas houblonnées, elles peuvent très bien l’être. Mais la saveur recherchée dans ce style ne va pas te provoquer une explosion d’amertume. Ce style va ainsi se rapprocher du style d’IPA original inventé par les britanniques.

Par conséquent, c’est un profil aromatique misant sur les arômes de fruits exotiques du houblon et non sur son amertume qui caractérise l’East Coast IPA. Cette mise en avant des arômes est possible grâce au houblonnage à froid.

Ce type de profil complexe se retrouve dans d’autres bières très en vogue comme les Hazy IPA (qui peut se traduire en français par IPA brumeuses). Ce style d’Hazy IPA est aussi souvent appelé NEIPA (pour New England IPA). Ces bières se distinguent par leur saveur généralement “juicy” (juteuse en français) et leur visuel trouble. Ce style accouchera généralement d’une bière plus douce et moins amère que les styles West Coast.

⚠️ Attention, les NEIPA et les East Coast IPA ne sont pas les mêmes bières ! Cependant, le renouveau apporté par la New England IPA n’aurait pas été possible sans l’essor de la East Coast IPA classique. En gros, on peut dire que la NEIPA est une sous-famille d’East Coast IPA.

 

Quel est le profil de l’East Coast IPA ?

🍹 On pourrait généraliser le profil du style East Coast IPA par 4 termes : malté, aromatique, juteux et non amère. C’est en effet un style malté associé à des notes aromatiques de fruits tropicaux permises par l’ajout du houblon à froid (comme pour la NEIPA). Nous sommes donc face à un style facile à boire et moins agressif qu’une West Coast IPA (qui mise sur son amertume prononcée).

💡 Pour que tu puisses voir la différence visuelle entre West Coast et East Coast IPA, voici les deux recettes proposées par la brasserie canadienne Moosehead.

 

Les différences entre les deux styles

Voici les principaux facteurs qui permettent de différencier une West Coast IPA d’une East Coast IPA.

 

Le processus de brassage

La bière ne nécessite que quatre ingrédients : l’eau, la levure, le malt et le houblon. Les deux styles d’IPA subissent une fermentation haute en utilisant des souches de levure de bière qui sont brassées à des températures plus élevées. Ils utilisent tous deux beaucoup de houblon, ce qui contribue à l’amertume caractéristique du style. Les West Coast IPA ressemblent le plus au style American IPA, dans lequel le houblon est ajouté pendant l’ébullition. Comme pour l’infusion du thé, la chaleur extrait la majeure partie de l’amertume du houblon.

D’autre part, les East Coast IPA sont brassées de manière similaire aux IPA britanniques classiques. Si le houblon peut être ajouté à n’importe quel moment du processus de fabrication de la bière, la distinction entre les deux styles réside dans leurs saveurs.

Vient ensuite l’omniprésente IPA brumeuse, également connue sous le nom de New England IPA (NEIPA). L’East Coast IPA a été le tremplin qui a permis l’avènement de la NEIPA, dans lequel la majorité du houblon est ajouté plus tard dans le processus de brassage. Cet ajout tardif réintroduit la saveur du houblon sans donner une tonne d’amertume. Il y a aussi la question du houblonnage à sec/froid et du double houblonnage à sec, mais ça… nous y reviendrons dans un autre article.

 

La saveur

À la base, les West Coast IPA mettent l’accent sur l’amertume tandis qu’une East Coast IPA trouve souvent un équilibre entre la douceur maltée et l’amertume houblonnée. Les West Coast IPA sont sèches et ont une amertume agressive tandis qu’une East Coast IPA est d’abord plus douce, puis devient amère grâce au houblon.

Bien que les East Coast IPA et les NEIPA ne soient pas totalement similaires, ces deux styles de bière sont souvent mis dans le même panier. Les NEIPA sont nettement juteuses, ce qui signifie qu’elles peuvent parfois avoir le goût d’un fruit tropical ou d’un agrume que l’on mord. De plus, l’amertume d’une NEIPA est comparable à celle d’un fruit dont on aurait mordu l’écorce.

 

Quid de la teneur en alcool ?

Il est important de retenir que ce n’est pas le fait que tu boives une West Coast IPA ou une East Coast IPA qui va faire que ta bière va être plus ou moins forte en alcool. La principale différence se situe au niveau du profil : amère pour la West Coast et aromatique pour la East Coast.

💡 Là où ça va se jouer, c’est si ta West Coast ou ta East Coast est une Double IPA (DIPA), Triple IPA (TIPA), Session IPA etc… Oui, tu as bien compris, une West Coast IPA et une East Coast IPA peuvent être une DIPA, TIPA, Session IPA etc… et c’est cette variante qui va jouer sur le niveau d’amertume (IBU) et le volume d’alcool. 

Le style West Coast et East Coast vont t’indiquer le côté amère ou aromatique.

 

Conclusion

De nos jours, il est vrai que le style NEIPA hérité des East Coast IPA est très en vogue chez les amateurs de bière. Evidemment, il n’ y a pas de style meilleur que l’autre puisque la West Coast et la East Coast IPA ont des profils complètement différents ! Cependant, on constate que les tendances de brassage vont de plus en plus vers des saveurs juteuses et fruitées relatives au style East Coast. Une des raisons à ça est que les nouveaux venus sur la scène de la craft beer peuvent trouver plus facile de déguster des saveurs accessibles et moins amères que les bombes d’amertume offertes par les West Coast. Mais attention, les West Coast IPA sont toujours un style majeur dans le monde brassicole ! C’est d’ailleurs ce style qui a permis l’explosion de la craft beer dans les années 90 et la démocratisation de l’IPA comme nouveau standard. De plus, l’amertume offerte par le style West Coast IPA s’accompagne également de saveurs accentuées de fruits exotiques et d’agrumes ce qui en fait un style de bière idéal pour les beaux jours.

Gauthier Caizergues

Co-fondateur de la Brasserie 90, brasseur passionné et responsable de la communication.

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible pour les autres visiteurs. Les infos nécessaires sont indiquées par *

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour vers la boutique